L’année-modèle, la clé des informations techniques

Qu’est-ce que l’année-modèle chez Porsche ?

L’année-modèle (AM), appelée Model Year (MY) par nos amis anglo-saxons, ou Baujahr (BJ) par nos amis germanistes, est une information centrale dans l’identification technique d’une Porsche. En effet, contrairement au millésime français qui est une notion purement administrative basée sur la date de mise en circulation, l’année-modèle chez Porsche détermine de manière extrêmement rigoureuse la période de production, et donc toute une série d’informations essentielles comme la génération (Phase 1 ou Phase 2), le type de moteur, le type de boîte de vitesse ou même le type de PCM. Plus important encore, dans le cas des post-équipements, l’année-modèle détermine la faisabilité ou la variante de pose.

Comment identifier l’année-modèle dans le numéro de série ?

Numéro de série Porsche

L’année-modèle est inscrite de manière très lisible en 10ème position dans le numéro de série du véhicule (VIN sur 17 caractères commençant par WP0 pour la gamme sportive). Cette indication est parfois un chiffre de 1 à 9, parfois une lettre, en fonction de la série en cours au moment de la production du véhicule. Voici les valeurs utilisées depuis 1989 :

K – 1989 – lancement de la 964
L – 1990
M – 1991
N – 1992
P – 1993
R – 1994 – lancement de la 993
S – 1995
T – 1996
V – 1997
W – 1998 – lancement de la 996 Carrera 3.4
X – 1999
Y – 2000
1 – 2001
2 – 2002 – lancement de la 996 Carrera 3.6
3 – 2003
4 – 2004
5 – 2005 – lancement de la 997
6 – 2006
7 – 2007
8 – 2008
9 – 2009 – lancement de la 997 Phase 2
A – 2010
B – 2011
C – 2012 – lancement de la 991
D – 2013
E – 2014
F – 2015
G – 2016
H – 2017 – lancement de la 991 Phase 2
J – 2018
K – 2019
L – 2020 – lancement de la 992
M – 2021
N – 2022

Que nous apprend ce caractère inscrit dans le numéro de châssis ?

L’année-modèle n’est pas calquée sur l’année civile et démarre historiquement en août de l’année précédente, au retour des congés et au redémarrage de l’usine. L’année-modèle dure généralement 12 mois et se prolonge donc jusqu’au mois de juillet suivant. C’est ainsi pour 90 % des véhicules Porsche et généralement aussi chez Volkswagen ou Audi.

Cette situation « à cheval » sur deux années civiles a donné lieu à de longues explications sur les forums ou les groupes de passionnés, car l’Année-Modèle est une indication uniquement industrielle. Elle indique un type de véhicule qui sera produit avec les mêmes caractéristiques techniques (y compris le choix des teintes intérieures et extérieures) pendant 12 mois. Elle n’a finalement que très peu de liens avec l’année d’immatriculation. Par exemple, un véhicule AM06 peut avoir été produit en septembre 2005 puis immatriculé en octobre 2005 (cas des 1ères 997 Carrera 4 et Carrera 4S par exemple). Mais un autre véhicule AM06 peut également avoir été produit en juin 2006, conservé en showroom, puis immatriculé début 2007.

Ce point est d’autant plus important que des différences fondamentales peuvent avoir lieu entre 2 années-modèle. Exemple d’un 987 Boxster S AM2006 (châssis 98Z6), il aura un moteur 3.2 de 280 ch. Un autre Boxster S, lui aussi produit en 2006, mais après la pause estivale, portera un numéro de châssis 98Z7 (AM2007) et sera équipé du moteur 3.4 295 ch. Et pourtant, ce sont 2 autos construites, et probablement immatriculées, en 2006.

voiture sportive Porsche

Il existe quelques exceptions à cette règle générale :

Il arrive parfois qu’un nouveau modèle soit lancé en cours d’année (par exemple en février) et affiche donc directement l’année-modèle de l’année civile suivante.

Pour les 991 Phase 2, Porsche a commencé encore plus tôt. Impossible de les nommer AM2016 (châssis G) puisqu’il était déjà en cours avec les Phase 1 depuis mi 2015. Les 991 Phase 2 ont donc commencé avec le châssis H pour 2017, et les 1ères ont bien été construites fin 2015. Il semblerait que l’urgence était alors à la fabrication de moteurs adaptés aux nouvelles normes de dépollution.

Il faut donc bien avoir ces éléments en tête lorsque l’on analyse une annonce de vente, et en particulier pour les AM2001 et AM2005 qui sont les années de changement de version du roulement IMS. De même, le décodage des équipements et options donne de manière précise les détails techniques liés à l’année-modèle du véhicule (version du moteur, de la boîte de vitesse ainsi que de la génération exacte du PCM).

Article publié le 21 mars 2022

Dernière mise à jours : 21 mars 2022

Ceci est un article original, conçu et rédigé par nos soins.

Aucune copie, même partielle, n'est autorisée sans l'accord préalable d'Atelier Palmers.